Carpe Itheril

Aller en bas

Carpe Itheril Empty Carpe Itheril

Message par Carpe Itheril le Sam 24 Nov - 18:21

Carpe Itheril

CARACTÉRISTIQUES
Surnom : Poil-d'Algue
Race : Kaldorei
Âge : Environ 200 ans
Taille : Très petite (1m75)
Poids : 65 kg
Sexe : Femme
Couleur des yeux : Argentés
Couleur des cheveux : Vert pâle, comme des algues blanchies au soleil.
Orientation : Voile & Vapeur

INFORMATIONS DIVERSES
Situation : Célibataire
Famille connue : Sa belle-mère Layma Itheril (situation inconnue), son père Ieron (mort), ses deux grands frères Syelas et Maod (situation inconnue)
Milieux fréquentés : Aussi bien populaires que bourgeois, Carpe fréquente tous les milieux citadins et portuaires, et même parfois la Noblesse.
Relations : Contacts dans la Marine Royale et plus encore dans la marine marchande. Beaucoup de contacts commerciaux et relations à travers le monde. Un tel lui doit une faveur, l'autre de l'argent, etc...
Alignement : Neutre strict.
Limites morales : Assez souples, ses limites sont en adéquation avec la taille du butin. Elle rechigne toutefois à certains extrêmes... mais pas à tous !
Peurs, Phobies : Une paranoïa plus féroce que la moyenne pour le feu à bord d'un navire.
Manies, obsessions, marottes : Aime les petits animaux, qu'elle dresse et collectionne.
Vices : Cupide, violente, cruelle. Aime l'alcool et ne rechigne pas à s'adonner aux drogues récréatives.
Vertus : Courageuse, déterminée, bon compagnon, généreuse.
Goûts vestimentaires : Carpe aime le luxe et l'opulence. Elle porte volontiers les couleurs vives, même si elle aime aussi les couleurs allant bien avec son teint pâle et ses cheveux vert délavés. Apprécie beaucoup les bijoux.
Goûts alimentaires  : Carpe apprécie la pitance épicée et sophistiquée, comme la cuisine pandarène, ou la cuisine riche en miel et en épices des Vrykuls. C'est une grande amatrice d'alcools fins.

INFORMATIONS PROFESSIONNELLES
Qualifications : Timonière, Gabière, Tireuse, Bretteuse.
Poste visé à bord : CAPITAINE !
Vous voyez votre personnage plutôt : Badass
Votre histoire : Carpe est loin d'avoir été élevée dans la tradition Kaldorei. Fille illégitime, elle doit son prénom à sa mère, qui à accepté de s'occuper de l'enfant à condition de lui attribuer un nom infâmant. Les parents de Carpe étaient déjà eux-même des marginaux, des itinérants vivant bien loin de la vie communautaire des elfes de la Nuit. Malgré l'amour de son père, elle quitte son foyer très tôt, pour partir avec d'autres marginaux et exilés.

Elle vit ainsi parmi une petite communauté au Sud de Kalimdor, vivant d'eau fraîche et de poisson, communauté dans laquelle on comptait déjà quelques aventuriers pandarens bien avant la découverte officielle de la Pandarie, des explorateurs elfes ayant quitté leur communauté, ainsi que quelques exilés, marins perdus, gobelins et hors la loi. Elle y vécut de nombreuses et heureuses années, qui imprimèrent dans son comportement la violence comme étant normale, le larcin et le banditisme comme moyen de subsistance, le mépris des lois comme chemin de vie ; mais aussi un goût profond pour la liberté, l'aventure et le danger.

Dans les années où l'Alliance découvrit Kalimdor, Carpe était devenue une voleuse talentueuse et vivait de ses larcins, dans les nombreuses petites villes gobelines qui fleurissaient ça et là sur le continent, apportant avec elles leurs lots d'entrepreneurs, de marins, d'explorateurs et de richesses exotiques. Un jour, elle fut remarquée par une bande particulièrement influente, qui l'enrôla. S'en suivit une fructueuse carrière de cambrioleuse et de voleuse professionnelle, où elle apprit de nombreuses ficelles, jusqu'à ce que sa bande se fasse entièrement capturée ou tuer par les agents du Cartel Gentepression. Mais Carpe s'échappa, en bonne roublarde, pour finalement se faire attraper quelques jours après, non pas par la justice gobeline, mais par une autre organisation criminelle.

Pour cette organisation, elle œuvra plusieurs longues années. Elle y faisait les pires besognes, mais gagnait beaucoup d'or. C'est pendant cette période que Carpe prit goût au luxe et à la débauche, dilapidant des fortunes incroyables dans tous les plaisirs possibles et imaginables. Mais un jour, elle fut lassée de cette activité, et demanda à décrocher. La requête lui fut accordée, mais en échange d'une très forte somme d'argent qu'elle mit deux années supplémentaires à réunir, et de son silence absolu sur ces activités secrètes...

De nouveau sans le sou mais indépendante, Carpe retenta sa chance comme voleuse, d'abord à Forgefer, puis à Hurlevent, et enfin à la Baie du Butin, pensant que l'avis de recherche qui pesait sur elle s'était tassé. Mais elle fut reconnue et capturée, jouant d'une triste malchance et peut-être bien aussi d'un excès de confiance. Pour elle, c'était simple : le gibet ou l'engagement dans la marine gobeline. Le choix fut vite fait.

Elle écuma les mers à bord d'un bateau de commerce, des Îles sauvages des Mers du Sud jusqu'aux eaux froides du Norfendre, de Kul Tiras à Cabestan, commerçant aussi bien avec l'Alliance que la Horde. Elle commença matelote, mais son agilité naturelle la mena rapidement à devenir une excellente gabière, escaladant les cordages comme un singe, prompte et efficace à la manœuvre.

Elle en bava férocement, souvent seule femme à bord, mais su s'imposer au fil des ans, et grimpa les échelons jusqu'à être embarquée dans un corsaire pour le compte des Écumeurs des Flots noirs, sous l'amirauté du célèbre Corne-de-Mer, corsaire naviguant pour le Baron Revilgaz de la Baie du Butin. Elle s'y illustra contre la Voile Sanglante, et fut bientôt nommée Second Maître par l'Amiral en personne.

Quand les conflits entre Horde et Alliance commencèrent à prendre de l'ampleur, et aux deux factions de s'affirmer, une grande campagne de recrutement de l'Alliance visa à former une flotte digne de ce nom. Carpe se laissa séduire par plusieurs choses : les importantes primes que promettaient les recruteurs, le fait que les Kaldoreis aient rejoint l'Alliance, et que Carpe s'inquiétait des guerres à venir, et voyait largement l'Alliance gagnante. Enfin, elle y voyait une occasion supplémentaire de voyager, de s'enrichir de faire des découvertes et de rencontrer de nouveaux peuples. Ainsi commença sa carrière dans la marine marchande de l'Alliance.

Elle s'avéra très douée, et, grâce aux recommandations de son capitaine de l'époque, accéda aux écoles de navigation. A l'issue de son apprentissage, elle rejoint ce même bâtiment en tant que Second, et navigua encore quelques années à ses côtés, jusqu'à ce que le navire fasse naufrage, emportant avec lui presque tout l'équipage. Carpe fut élue naturellement nouveau Capitaine, et la Couronne arma pour elle le Lionceau, une fière frégate à trois mats, douze canons, 500 tonneaux, sur lequel elle navigue encore aujourd'hui.

Récemment, quelques mois après les événements de Teldrassil, Le Lionceau et son équipage fut attaqué par des pirates Zandalari, tuant la plupart des officiers, la moitié de l'équipage, et endommageant gravement le bateau. Tant bien que mal, ils parvinrent à s'échapper, mais le Lionceau resta des mois en réparation, et il fallait recruter un nouvel équipage...
Carpe Itheril
Carpe Itheril

Messages : 36
Date d'inscription : 17/11/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum